Québec: (418) 809-1527
Montréal: (514) 442-9643

This post is also available in: English

Une jeune étudiante à sa première année en droit était accusée d’un vol de moins de 5000$ à l’égard de son employeur. Notre cliente travaillait à titre de caissière dans un magasin de linge depuis 6 mois.

L’employeur avait remarqué que la caisse ne balançait jamais celui-ci a mis une caméra vidéo au dessus du comptoir de caisse. La preuve vidéo démontrait le vol de 1200 $ en l’espace de deux mois.

Le ministère public demandait une peine de travaux communautaires significatifs tandis que notre cabinet plaidait une absolution inconditionnelle étant donné qu’elle risquait de ne pas pouvoir faire partie de l’ordre des notaires du Québec advenant le cas d’un casier judiciaire.

Malgré le facteur aggravant du vol d’un employeur prévu au Code criminel, le tribunal a retenu notre suggestion et a considéré que la preuve satisfaisait au critère de l’article 730 C.cr.

 
 

Besoin d'un avocat d'urgence?

Un avocat recevra une notification sur son téléphone cellulaire

 
 
Un avocat d'urgence