Québec: (418) 809-1527
Montréal: (514) 442-9643

This post is also available in: English

Une cliente de notre cabinet faisait l’objet d’accusation d’un vol de moins de 5000 $ commis envers son employeur. De fait, celle-ci  agissait à titre de caissière pour un dépanneur et travaillait pour l’entreprise depuis 2 ans.

Durant deux mois, l’employeur s’est aperçu que la caisse de son entreprise ne balançait plus et celui-ci a décidé d’installer une vidéo filmant la caisse. Par conséquent, notre cliente a été filmé pris en flagrant délit sur la vidéo prenant de l’argent dans la caisse.

Celle-ci a fait l’objet d’accusation de vol de moins de 5000 $ par la suite. Nous avons mis en preuve que notre cliente était aux prises avec de difficulté financière importante au moment de son geste et celle-ci ne recherchait pas l’appât du gain, mais seulement acquitter ses nombreuses dettes. Nous avons mis en preuve que celle-ci voulait devenir agente de voyage et qu’un antécédent pouvait fortement compromette sa carrière étant donné qu’elle devait voyager dans le cadre de ses futures fonctions. Nous avons également démontré que notre cliente était sans antécédent judiciaire et qu’elle travaillait depuis l’âge de 16 ans. Le tribunal a retenu nos arguments et notre cliente a obtenu une absolution conditionnelle dans lequel elle s’engageait à fournir un don à un organisme de charité et à rembourser l’employeur.

 
 

Besoin d'un avocat d'urgence?

Un avocat recevra une notification sur son téléphone cellulaire

 
 
Un avocat d'urgence